Payer moins d’impôts

En période de « ras-le-bol fiscal », payer moins d’impôt est une opportunité qui ne se manque pas. Avec une loi de défiscalisation telle que le dispositif Pinel, les contribuables vont pouvoir récupérer une partie de la somme qu’ils ont investie sous la forme d’une réduction d’impôt. La facture au Trésor Public s’allège donc pendant toute la durée de location du bien que l’on a acheté. Et l’on contribue à améliorer le parc immobilier français tout en participant au développement de l’offre locative intermédiaire et sociale.

Défiscaliser grâce à la loi Pinel

Comment ça marche ? La défiscalisation Pinel donne droit à une baisse d’impôt sur le revenu à tout contribuable ayant investi dans un bien immobilier neuf destiné à la location. Cette économie d’impôt peut représenter 63 000 €. Les taux de l’avantage fiscal sont fonction de la période de location pour laquelle le propriétaire s’engage, à savoir 6, 9 ou 12 ans. Respectivement, ce même propriétaire pourra baisser ses impôts sur le revenu de 12, 18 ou 21 % de son investissement global.

Il y a bien sûr des règles à respecter pour pouvoir bénéficier des avantages fiscaux prévus par la loi Pinel. La réduction s’applique dans un double plafond d’un investissement de 300 000 € par an et d’un mètre carré à 5 500 €. Pour remplir sa déclaration, le contribuable devra correctement remplir les formulaires adéquats, lesquels lui permettront notamment de spécifier la période de location qu’il a choisie ou qu’il souhaite renouveler.

Avant de réaliser un investissement en loi Pinel, il est primordial de calculer la réduction d’impôt à laquelle vous pouvez prétendre et de la mettre en relation avec le rendement locatif de votre logement. C’est en effet essentiel pour mesurer la réussite d’un investissement immobilier. Cela vous aidera aussi à choisir la période de location idéale pour rentabiliser votre projet immobilier.